Il semble que JavaScript est désactivé dans votre navigateur. S'il vous plaît activer JavaScript pour avoir une fonctionnalité complète du site.

La NOUVELLE CHEVROLET TRAX

La NOUVELLE CHEVROLET TRAX

publié le 19/04/2013

Le constructeur américain enrichit sa gamme d’un crossover urbain.Ce crossover est le (faux) jumeau de l’Opel Mokka


Après un Orlando et un Captiva à l'esthétique affirmée, la branche européenne de Chevrolet confirme qu'elle n'entend pas tourner le dos à ses origines. Des ailes massives et une calandre en deux parties, qui rappelle l’emblématique Suburban vendu outre-Atlantique, donnent des airs de cousin d’Amérique au Trax, le nouveau petit SUV de la marque. Quelques appendices de carrosserie et des couleurs chatoyantes achèvent de lui conférer une vraie personnalité, alors même qu’il est une copie de l’Opel Mokka récemment lancé en Europe, issu des mêmes chaînes de fabrication coréennes.

Proposé en traction et en quatre roues motrices, le Trax n’a guère de prétentions tout-terrain. Le châssis est mal protégé, la garde au sol interdit tout franchissement et des spoilers divers font de chaque trottoir un ennemi potentiel. En revanche, une fois sur la route, il fait ce qu’on attend de lui. Plutôt confortable, il ne punit pas ses occupants à la moindre bosse. Serein sur autoroute, il ne craint pas non plus les virages des routes de montagne, à condition de ne pas le cravacher. Le Trax est plutôt haut (1,67 m) et a tendance à se balancer sur ses suspensions si on le brusque. Mais il a le mérite de ne pas prendre en traître, d’autant que sa transmission intégrale rassure.

le Trax confirme l’ambition de Chevrolet de développer une gamme européenne pertinente. Moins cher qu’un Nissan Qashqai, référence des crossovers, il n’offre pas le même niveau de prestations. Ses concurrents les plus évidents sont le Renault Captur et le Peugeot 2008